Echecs au pays des Diables Rouges

belge3
Ayant l’intention d’émigrer dans un pays où l’on ne plaisante :
– ni avec le manger
– ni avec le boire
– ni éventuellement avec le football

mais où l’on peut (doit ?) plaisanter sur tous les autres sujets à commencer par soi-même, je me suis bien entendu soucié de continuer à y pratiquer les Echecs.

A Bruxelles, j’ai pu participer à un tournoi de Blitz au club d’Anderlecht et jouer aussi quelques parties amicales aux Halles Saint Géry. Il existe une dizaine de clubs d’Echecs dans la capitale.

Au club d’Anderlecht :

Un vendredi soir, je me suis rendu au tournoi de blitz mensuel organisé par ce club.
L’ambiance y était particulièrement conviviale. Il y avait un tout public : des jeunes, des débutants, des joueurs très confirmés, des joueurs passant dans le coin. On entendait parler en plusieurs langues : Français, Flamand, Anglais.

J’y ai disputé une dizaine de parties et certaines face à de très bons joueurs dont quelques Français. J’y ai aussi rencontré un des dirigeants du club qui connaissait bien Fabrice Moracchini pour avoir participé à plusieurs de ces stages d’été. Le capital sympathie et estime de Fabrice n’est pas que national !

Forcément, j’y ai aussi bu quelques bières…

belge1

Je crois qu’il est quasiment inconcevable pour nos amis Belges, qu’un évènement où les gens se rencontrent se passe de cette boisson gazeuse. A la fin du tournoi, m’étant pas si mal classé, j’ai pu repartir avec l’un des lots en nature : une bouteille de Bordeaux !

L’arbitrage et l’appareillement se faisait “à la bonne franquette” et j’en étais un peu étonné.
Cela fonctionnait t’il bien ?

Non peut-être ! … Ce qui veut donc dire : « Oui bien sûr ! » à Bruxelles.

Aux Halles Saint Géry :

C’est un lieu dépaysant, ouvert, artistique et vivant.
Au café des Halles Saint Géry, l’ambiance est très détendue et on pourrait y passer un long moment, se sentant comme en vacances.
Evidemment, y savourer une bière est incontournable !

Le café des halles est un lieu central du quartier, ancien marché couvert, il est notamment fréquenté par des joueurs d’échecs et l’on peut y disputer des parties amicales.
J’ai pu jouer face à un joueur probablement originaire d’un pays de l’Est d’après son accent.
Nous avons peu parlé. Le langage des Echecs est universel.

Je suis tombé au temps mais c’était un plaisir d’avoir pu disputer une partie dans ce cadre : près d’une belle fontaine intérieure, sous une lumière douce et les oreilles baignant dans une musique propice à l’évasion tranquille.

belge2

Bref, les Echecs à la sauce Belge, j’y ai un peu goûté et j’en reprendrai bien une part.


Franck Vandechek 😉

5 pensées sur “Echecs au pays des Diables Rouges

  • 21 juin 2014 à 10:55
    Permalink

    Réserve-nous une pinte et une table…d’Echecs et on viendra faire une partie.

    Répondre
  • 21 juin 2014 à 11:06
    Permalink

    Non peut-être ! 🙂

    Répondre
  • 29 juin 2014 à 09:40
    Permalink

    ça donne envie de passer un peu de temps à Bruxelles…

    Répondre
  • 7 juillet 2014 à 23:07
    Permalink

    mais Franck, un pays sorti en quart de finale de coupe du monde, c’est pas sérieux d’y aller….Allo ? …Oui …Ah…On me dit que la France aussi….Bon ben Ok Franck, tu peux y aller alors !
    Bonne route mon Francky !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *